Pourquoi un traducteur professionnel doit-il traduire vers sa langue maternelle?

traducteur professionnel

Pourquoi un traducteur professionnel doit-il traduire vers sa langue maternelle?

Saviez-vous que l’UNESCO a proclamé le 21 février la Journée internationale de la langue maternelle? C’est une journée qui vise à célébrer le multilinguisme et à préserver toutes les langues maternelles dans le monde. Et saviez-vous que contrairement à une idée reçue assez répandue, un bon traducteur professionnel ne traduit pas en plusieurs langues, mais plutôt dans sa langue maternelle? Dans ce billet, nous vous expliquons pourquoi c’est le cas.

 

La qualité avant tout

Une traduction de qualité possède deux grandes caractéristiques : elle rend de façon exacte le sens du texte source et elle est idiomatique. Tout d’abord, le traducteur professionnel doit bien maîtriser la langue du texte source pour en saisir toutes les nuances et bien transposer le sens dans l’autre langue. C’est l’une des qualités essentielles du traducteur. Mais il n’est pas suffisant de bien rendre le sens du texte original. La traduction doit aussi être rédigée de façon naturelle dans la langue cible, en utilisant des expressions usuelles et des tournures de phrase qui sont facilement comprises par les personnes qui ont cette langue comme langue maternelle. C’est ce qui rend un texte idiomatique.

Voilà le double objectif que doit se donner le traducteur professionnel pour produire des traductions de la plus haute qualité. Mais pour y parvenir, il doit maîtriser toutes les subtilités de la langue dans laquelle il traduit. Or, c’est généralement dans sa langue maternelle que le traducteur professionnel possède un vocabulaire plus vaste, et c’est aussi la langue dont il maîtrise le mieux la grammaire et la syntaxe. Même s’il est possible d’étudier une autre langue et de parvenir à bien l’écrire, il est beaucoup plus ardu d’atteindre le même niveau de maîtrise que celui que nous possédons dans la langue apprise dès notre plus tendre enfance.

 

Une question de réputation et de respect

Pour produire des traductions idiomatiques et bien adaptées aux lecteurs, le traducteur professionnel doit aussi bien connaître la culture des gens qui parlent la langue cible. En effet, la culture exerce une influence énorme sur les choix que doit faire le traducteur quand il traduit un texte pour les lecteurs d’un marché particulier. Or, la langue que le traducteur maîtrisera le mieux et qui sera davantage ancrée dans sa culture sera toujours sa langue maternelle.

Pour toute entreprise ou organisation, choisir un traducteur professionnel qui traduit vers sa langue maternelle est un gage de qualité et aussi une façon de protéger sa réputation. En effet, une traduction mal adaptée à la culture des lecteurs sera vite repérée et risque même d’entraîner des erreurs plutôt gênantes. Mais si vous offrez à vos clients et à vos partenaires des traductions de qualité, vous leur témoignerez du respect. C’est une question de respecter non seulement la culture des gens, mais aussi de respecter leur temps en leur proposant des traductions faciles à comprendre et bien adaptées à eux.

 

Pour trouver un bon traducteur professionnel

Si la qualité des traductions est un aspect qui vous tient à cœur, SLRR Cabinet de traduction peut vous offrir les services d’un traducteur professionnel qui traduit vers sa langue maternelle pour répondre à vos besoins.