La traduction à Montréal : un marché en pleine effervescence

Traduction à Montréal

La traduction à Montréal : un marché en pleine effervescence

Montréal possède une économie diversifiée et dynamique, à l’image de sa population. Le marché de la traduction s’y est taillé une place fort enviable au cours des dernières décennies, ce qui a valu à la métropole le surnom de « capitale de la traduction au Canada ». Ce billet vous présente quelques faits en bref sur l’évolution du marché de la traduction à Montréal.

 

Le marché traditionnel de la traduction à Montréal

Selon PricewaterhouseCoopers, le Canada à lui seul détient 10 % du marché mondial de la traduction. Environ la moitié de l’industrie canadienne reviendrait au Québec, où le marché de la traduction représenterait près de 2,5 milliards de dollars. S’il s’est développé un marché de la traduction aussi important, c’est en grande partie grâce à la Loi sur les langues officielles du Canada, qui fêtera son 50e anniversaire en 2019. Cette loi a créé une grande demande de traduction dans les deux langues officielles, notamment pour le gouvernement. En fait, on estime que le marché gouvernemental représente le tiers du marché de la traduction au pays. Les agences de traduction à Montréal poursuivent cette tradition aujourd’hui en offrant leurs services aux différents ordres de gouvernement. Cependant, les compressions budgétaires du secteur public ont incité les cabinets à diversifier leur offre et à se tourner davantage vers le secteur privé.

 

La mondialisation et la traduction à Montréal

Avec la mondialisation, on constate que les langues étrangères comme l’espagnol et le mandarin sont de plus en plus en demande. Les cabinets de traduction à Montréal doivent donc s’adapter et élargir leur offre pour y inclure la traduction multilingue. Plusieurs cabinets ont aussi commencé à exporter leurs services au-delà de nos frontières. Mais la mondialisation n’a pas que ses bons côtés, car la concurrence venant d’autres pays (en particulier des pays émergents) exerce une pression à la baisse sur les tarifs. Or, les traductions venant de ces autres pays ne sont généralement pas bien adaptées aux usages du Québec. C’est pourquoi les agences de traduction de Montréal doivent redoubler d’efforts pour démontrer la valeur ajoutée de leurs services.

 

L’avenir de la traduction à Montréal

Face à la concurrence accrue, les agences de traduction à Montréal doivent désormais se démarquer par leurs offres clés en main et leur service à la clientèle. « Chez SLRR Cabinet de traduction, le service-client est à l’avant-plan. Nos clients sont des partenaires avec qui nous entretenons des relations agréables et construisons des partenariats à long terme. Notre service à la clientèle exemplaire est assurément le pilier de notre croissance », affirme Raphaële Rinfret, présidente et associée chez SLRR Cabinet de traduction. De plus, des services complémentaires viennent maintenant se greffer à la traduction, comme la rédaction, la révision et l’infographie. Les technologies numériques créent aussi de nouvelles demandes, comme la traduction de contenus destinés aux médias sociaux et au marketing en ligne.

 

Vous cherchez des services de traduction à Montréal? Ne cherchez pas plus loin : SLRR Cabinet de traduction a la solution qu’il vous faut!