Des erreurs de traduction vraiment effrayantes!

erreurs de traduction

Des erreurs de traduction vraiment effrayantes!

À l’Halloween, on aime bien se faire des petites frayeurs. Et pour un traducteur professionnel, quoi de plus monstrueux qu’une erreur de traduction? En fait, c’est sa plus grande hantise. Question de se mettre un peu dans l’ambiance d’Halloween, ce billet vous présente quelques erreurs de traduction qui vous feront dresser les cheveux sur la tête!

 

Des erreurs de traduction aux conséquences parfois funestes

Parfois, les erreurs de traduction entraînent une certaine confusion ou irritation chez les lecteurs, mais sont vite oubliées. Mais d’autres fois, les erreurs ont des conséquences si lourdes qu’elles finissent par passer à l’histoire. On dit, entre autres, que le déclenchement de la bombe nucléaire en 1945 à Hiroshima, au Japon, aurait été causé par une erreur de traduction. Dans sa réponse à un ultimatum lancé par les Alliés, le premier ministre japonais a employé le mot « mokusatsu » (qui peut être interprété de plusieurs façons) pour indiquer que son gouvernement s’abstenait de tout commentaire. Or, dans la traduction, ce mot a été rendu par « ignorer avec mépris ». Irrités par l’arrogance de cette réponse, les Américains ont largué la bombe atomique quelques jours plus tard, provoquant la mort de 140 000 personnes…

 

Des erreurs de traduction parfois désopilantes, parfois désolantes

Quand on traduit, il y a beaucoup de nuances linguistiques et culturelles très subtiles à saisir. Les traducteurs sont humains. Malgré leur professionnalisme et leur grande rigueur, il arrive parfois que des erreurs de traduction se glissent dans leurs textes. Parfois, c’est en raison d’un manque de connaissances du traducteur, et d’autres fois, c’est en raison d’un manque de contexte (c’est‑à‑dire que le traducteur n’avait pas toute l’information nécessaire pour bien comprendre). Et quand les outils de traduction automatisée se mettent de la partie, le résultat est souvent absolument horrifiant… Voici quelques exemples d’erreurs de traduction qui ont nui à l’image de grandes entreprises :

 

« Va le tuer » : Vous avez peut-être vu cette publicité de TELUS dans laquelle l’expression anglaise « Go kill it! », qui était employée dans le sens de « dépasse‑toi! » ou « vas-y, fonce! », a été rendue en français par… « Va le tuer »! Une pub qui nous incite au meurtre? Ça donne la chair de poule!

 

SOS Fantômes : Dans le cadre d’une campagne publicitaire menée par Pepsi à Taïwan, le slogan « Come alive with the Pepsi Generation » (littéralement : « Prenez vie avec la génération Pepsi ») a été traduit par « Pepsi ramènera vos ancêtres à la vie »… Des revenants? Sauve qui peut!

 

Cannibales en vue : Quand la chaîne PFK a ouvert ses premiers restaurants en Chine, son slogan « Bon à s’en lécher les doigts » a malencontreusement été traduit par « Mangez-vous les doigts »! Pas très appétissant…

 

Des erreurs de traduction évitables

Vous voulez vous prémunir contre ce genre d’erreurs de traduction monstrueuses? La solution est simple : faites affaire avec SLRR Cabinet de traduction, une agence de traduction professionnelle qui saura vous offrir des traductions justes et, surtout, bien adaptées à votre contexte de communication.

 

Joyeuse Halloween!