Comment un service de traduction compte-t-il le nombre de mots?

Service de traduction

Comment un service de traduction compte-t-il le nombre de mots?

Un service de traduction facture généralement son travail selon un tarif par mot. Ce tarif est ensuite multiplié par le nombre de mots contenus dans le texte original pour obtenir le prix total. C’est la norme parmi les cabinets de traduction. Pourquoi facture-t-on un tarif au mot? Eh bien, parce que le compte de mots est un chiffre qui est relativement facilement à obtenir et qui est connu d’avance tant du client que du traducteur. Il n’y a donc pas de surprises! Mais comment un service de traduction fait-il pour calculer le nombre de mots?

 

Les cas simples

Si vous avez un seul document à traduire, le service de traduction peut bien souvent obtenir le nombre de mots directement dans le logiciel utilisé pour créer le texte ou à l’aide d’une simple manipulation. Voici la marche à suivre pour quelques formats courants :

Word : Il suffit de cliquer sur l’onglet « Révision », puis sur « Statistiques ». Le compte de mots s’affiche aussi dans le coin inférieur gauche de la fenêtre quand le document est ouvert.

 

PowerPoint : Cliquez sur l’onglet « Fichier », puis sur « Propriétés » et « Propriétés avancées ». Dans la petite fenêtre contextuelle qui s’affiche, cliquez sur l’onglet « Statistiques » pour trouver le compte de mots.

 

Excel : Sélectionnez tout le contenu de chaque onglet, puis copiez-le dans Word pour obtenir le compte de mots.

 

HTML : Sélectionnez tout le texte dans un fureteur Internet (sans les balises, puisqu’elles ne sont pas traduites), puis faites un copier‑coller dans Word pour compter les mots.

 

PDF : Si le fichier a été créé en PDF (et non numérisé à partir d’un document papier), il est relativement facile de faire une conversion du format PDF au format Word pour obtenir le nombre mots.

 

Les cas complexes

Documents comprenant des boîtes de texte, des images non modifiables, des objets insérés à partir d’un autre logiciel, etc. : Il est fort possible que votre logiciel ne tienne pas compte de ces éléments dans le calcul du nombre de mots. Pourtant, il faudra les compter s’ils doivent être traduits. Dans ce cas, votre service de traduction peut vous aider à déterminer le compte de mots réel.

 

Projets comportant plusieurs fichiers de formats différents : Le service de traduction peut recourir à des logiciels d’aide à la traduction, appelés mémoires de traduction, qui accélèrent l’analyse des textes à traduire. Il existe aussi des logiciels conçus spécialement pour le comptage de mots qui peuvent aider le service de traduction.

 

Textes numérisés : Le service de traduction doit utiliser une autre méthode de calcul si le texte ne peut pas être facilement converti dans un format manipulable (par exemple, une numérisation d’une photocopie de mauvaise qualité). Par exemple, le service de traduction peut vous proposer de facturer le travail à l’heure et vous donner un devis indiquant le nombre d’heures prévues.

 

N’hésitez pas à demander un devis à SLRR si vous êtes incertain du nombre de mots contenus dans des fichiers à traduire et que vous souhaitez obtenir un devis. (Le comptage de mots, nous connaissons ça!)

 

SLRR Cabinet de traduction